Un projet à soutenir, une invitation au voyage à travers temps… pour l’écologie de demain !

« Voyageons à travers temps pour l’écologie de demain ! »

C’est un message hautement évocateur et symbolique que Sébastien Brocq, expert en maraîchage biologique, et sa compagne Vanessa Joyeux, alias Belle Noiseuse, initiée à tous les registres de la vie médiévale (art, vie quotidienne, coutumes et tradition, alimentation etc…), souhaitent, ensemble, faire passer. Ils ont uni leurs passions, leurs gnacs et leurs talents respectifs… pour créer une association, et plus encore, un véritable espace dédié à l’alliance de leurs passions respectives : « les jardins du temps », à quelques pas de Bourges.

ecologie1

Lire la suite

Publicités

L’huile de Chaulmoogra: elle bichonne naturellement ma peau et je l’adore pour ça!

Le soleil… c’est pour moi une grande histoire d’amour. J’aime le soleil autant que je déteste la grisaille ou même la neige (eh oui, je suis une méditerranéenne, moi, et à 1000%), et connaissant ma phobie des congères et des sommets d’un blanc prompt à me donner le tournis (des résidus d’un souvenir traumatisant dans un « pays perdu » en France sans doute, lorsque je me suis retrouvée coincée en voiture dans ce qui pouvait s’apparenter à un tunnel de neige quelque part à 1200 m d’altitude, au beau milieu de la nuit et avec pas âme qui vive pour venir me sauver avant des heures… avec pour seule alliée la patience. Brrr. J’en frissonne encore. Cette nuit-là (mais pas seulement), j’aurais tout donné pour être le Grand Architecte de l’Univers, pour faire lever le soleil immédiatement d’un simple coup de baguette magique (un soleil de plomb bien sûr, pourquoi pas un soleil d’été en Sicile) histoire de faire fondre la neige machiavélique… ou même un simple tapis volant m’aurait suffi. Que je m’échappe de cet enfer blanc !

coast-177157_640

 « Elle est retrouvée. Quoi ? – L’Éternité. C’est la mer allée avec le soleil. »

Bref, le soleil : le pourvoyeur à tous mes besoins. Celui qui me prodigue la dose de vitamine D et la vitalité dont j’ai besoin, qui me confère le teint hâlé et la bonne mine dont je raffole, et qui me donne même l’opportunité de porter mes bien-aimées jupes, robes et autres étoffes légères. Celui qui, à l’instant même où il apparaît, a le don de faire naître aussi bien sur mon visage qu’en mon for intérieur un sourire bienheureux. Celui qui m’inspire la dolce vita et la volupté, et qui incite aux délices de la paresse et du farniente. Celui qui vaut à mes yeux tous les anti-dépresseurs du monde. Plus productif : celui qui va toujours me booster lorsque je dois mettre le turbo au travail ou pour le reste. Ou plus généralement : celui qui me donne toujours envie de dire merci à la vie, juste merci d’être ici, merci d’être en vie, merci.

Lire la suite

Vous en prendrez bien une tartine? … En cette Journée Internationale du Nutella!

     S’il y a un concept que notre époque affectionne tout particulièrement, c’est bien celle de « la Journée ». 365 journées par an, cela permet d’en consacrer un certain nombre à des bonnes causes. Vous en connaissez pas mal, elles font partie de la soupe ambiante dont les médias aiment nous gargariser.

rainbow-157845_640     Par exemple, un jour par an, s’il vous plaît, ayez une pensée pour les femmes, s’il vous plaît (oui !!! La Journée Internationale de la Femme, ça ne vous dit rien?… mais encore la Journée des Droits de la Femme)… ou encore pour les enfants (« Journée de l’Enfance », « Journée des Droits de l’Enfant »)………………. pour les Droits de l’Homme en général. Parfois, on regroupe tous ces thèmes supposés nous donner bonne conscience sous une très vaste dénomination : « la Journée de la Solidarité ». Il y a même la Journée du Câlin, la Journée Mondiale du Sourire, la Journée de la Paix, celle de la Pauvreté Mondiale… Et puisqu’un esprit sain ne peut s’épanouir que dans un corps sain également, il fallait également en organiser d’autres : les Journées 100% santé. Les plus connues d’entre elles sont sans aucun doute la Journée de la Lutte Internationale contre le Sida, ou encore contre le Cancer, ainsi que la Journée du Handicap.

Lire la suite

Beljanski : on a tout fait pour que vous ayez peur

J’avais très à coeur de consacrer un article à Beljanski… à son travail prodigieux, passionnant et ô combien marquant lorsque l’on songe à son itinéraire. Et en effectuant mes recherches, j’ai découvert un article de Dominique Vialard, qui m’a paru aussitôt si excellent que j’ai tout simplement eu envie de le partager ici, avec vous ! Cela n’aurait pas été possible sans l’accord d’Alexandre Imbert, rédacteur en chef du magazine Alternative Santé, que je remercie encore bien chaleureusement ! Une opportunité aussi de vous recommander Alternative Santé, qui est pour moi une mine d’informations en or !

mirkobeljanski_1956_2_w590_h390_r4_q90

     Beljanski : ce nom restera gravé dans l’histoire de la lutte contre le cancer. Il y a vingt ans, le succès des produits mis au point par ce grand scientifique s’est répandu sous le manteau comme une traînée de poudre chez les malades du cancer. Et la poudre a pris feu… Beaucoup d’entre vous connaissent la suite : la fin dramatique d’un homme poursuivi à mort par les autorités judiciaires françaises. Son nom, sa réputation scientifique, ses produits, frappés d’anathème. Un acharnement sournois et dissuasif est, depuis, à l’œuvre, qui nous laisse croire en 2014 que les produits Beljanski sont interdits tout en faisant passer pour un danger sanitaire le seul fait d’en parler. Et pourtant : des centaines, des milliers de patients suivent les traitements originaux et en sont satisfaits, en France comme ailleurs et plus souvent qu’on ne le croit avec la coopération de leur médecin.

Cet article vous paraîtra peut-être un peu long, mais si vous avez le cancer, lisez-le jusqu’au bout, c’est important, et en plus… passionnant.

Lire la suite

Zoom sur le Docteur André Gernez afin que son travail continue de nous éclairer!

     Ah la la… Docteur André Gernez. Voilà un homme dont le travail était si remarquable que lorsqu’il s’en est allé l’année dernière, en janvier 2014, deux mois à peine après une autre combattante hors-pair,  Sylvie Simon… je n’ai pu m’empêcher de songer que désormais, il y aurait un vide immense sur cette terre. Ils sont rares, ces chercheurs et spécialistes sincères, dont la motivation ne consiste pas en cette simple reconnaissance de leurs travaux synonyme de notoriété, voire de gloire, d’intérêts financiers, et parfois de déshumanitéIls sont rares et d’autant plus précieux, ces êtres éclairés dont l’intelligence n’a d’égal que leur détermination à oeuvrer selon des principes de conscience et d’intégrité, et à se battre au nom de la vérité.

dr_andre_gernez11« Le scandale du siècle », que vous pouvez visionner ici

     André Gernez, qui ne fanfaronnait ni ne claironnait jamais, pourtant… était littéralement un génie.

Lire la suite

Madeleine de POUAH… heu, de Proust. Non! De poids! ——————————-> Zoom sur l’huile de foie de morue!

« Quand d’un passé ancien rien ne subsiste, après la mort des êtres, après la destruction des choses, seules, plus frêles mais plus vivaces, plus immatérielles, plus persistantes, plus fidèles, l’odeur et la saveur restent encore longtemps, comme des âmes, à se rappeler, à attendre, à espérer, sur la ruine de tout le reste, à porter sans fléchir, sous leur gouttelette presque impalpable, l’édifice immense du souvenir. »

Marcel Proust, Du côté de chez Swann in A la recherche du temps perdu (1913)

Aaaah…. la fameuse « madeleine de Proust » ! Vous savez, ces souvenirs que nous avons et que l’on transporte avec soi, tout au long de notre vie, tel un Eldorado délicieusement lové à l’intérieur de soi.

Albert_Dagnaux_-_Les_Jeux_de_l'enfance_et_de_la_jeunesse_-_Tableau_1_-_2Albert Dagnaux – Les Jeux de l’enfance et de la jeunesse

     Pour ma part, je garde un souvenir toujours ému lorsque je me remémore les vacances que je passais auprès de mon bien-aimé grand-père, dans sa ferme, à la campagne, éloignée de tout, et où régnaient en maître le calme, la paix, la sérénité.

   Mon grand-père était un fermier, biodynamicien de surcroît, et mes souvenirs, naturellement, sont empreints de mille saveurs exquises : les fraises ou les tomates fraîchement cueillies… tous ces légumes, ces fruits pleinement vivants qui, sans doute car ils sont ceux de mon enfance, ont suscité en moi tant de plaisir et de délectation que depuis, nulle autre expérience n’a jamais pu les détrôner de leur statut de grands bonheurs de la vie.

Et puis… rien n’est parfait, n’est-ce pas ? Il faut bien que quelque chose vienne assombrir ce charmant tableau d’une enfance de liberté et de plaisirs simples ô combien précieux à la campagne… Il faut bien qu’à ces saveurs grandioses vienne s’en substituer une autre, sous la forme d’une madeleine de…………. POUAH !!!livre-enfants-mademoiselle-princesse-ne-veut-pas-manger

     Celle à laquelle je fais allusion en tous cas m’était administrée par mon grand-père bienveillant tous les soirs à la même heure, dans une (trop) grosse cuillère à soupe… ! Pas n’importe laquelle : une soupe à la grimace, bien sûr, tant ils étaient immense, le dégoût qu’elle m’inspirait, et les relents qu’elle occasionnait dans mon pauvre petit gosier jusque là ravi… S’il ne s’était pas agi de mon grand-père, en lequel j’avais une foi et une confiance inouïe, pour un peu, j’aurais crû à une tentative d’empoisonnement d’autant plus cauchemardesque qu’elle était vouée à se reproduire tous les jours, sempiternellement, avec chez mon grand-père un acharnement, une obstination qui n’avaient d’égal que sa foi en tous les trésors que la Nature nous offre généreusement.

Lire la suite

Exploitation du gaz de schiste en Algérie pour nos intérêts économiques français!

    Lantenay_oct_2011_anti-gaz_de_schiste_4 Je suis vraiment touchée et interpellée par la lutte à laquelle sont en train de se livrer tant d’Algériens en ce moment. Comment ne pas l’être ? Après tout, j’ai créé ce blog afin de défendre une conception de l’existence, la vie précieuse qu’il s’agit de préserver à tout prix, avec force, courage et détermination : notre corps, nos enfants, les animaux, notre environnement, la planète.

     Naturellement, selon cet axe de conviction et de combat, je m’oppose à l’exploitation du gaz de schiste ici ou ailleurs. Lorsque l’on considère à la fois l’immense escroquerie que cela représente, et surtout l’hécatombe écologique que cela génère… il suffit de faire appel à son bon sens pour réaliser l’importance de faire bloc et front contre cette plaie, ce cancer.

gaz-schisteEn ce moment…. :

« « Le gaz se propage et le Sud agonise », « non au gaz de schiste », « ayez pitié en nos enfants, on en a marre de la marginalisation », « nous ne sommes pas contre l’économie de l’ Etat, mais contre les projets nuisibles au citoyen », pouvaient-on lire sur les banderoles portées par les marcheurs.

Nous refusons de cautionner un projet polluant et qui ne profite, de surcroît, qu’aux pays étrangers. Les populations du Sahara ont été longtemps exploitées par la France qui tenait à concrétiser sa stratégie nucléaire au détriment de la vie des milliers de personnes utilisées comme cobayes. Aujourd’hui et après 52 ans d’indépendance on n’acceptera jamais qu’on soit traité de la sorte », ont dénoncé les organisateurs de la marche » (source El Watan, quotidien national en Algérie) »

Lire la suite

Rencontre avec Germain Le Borgne, au service de l’argent colloïdal et des gens

I-Moyenne-2014-qu-est-ce-que-l-argent-colloidal.netL’argent colloïdal, j’en parle déjà ici, et lorsque l’on considère le nombre d’agents pathogènes qu’il est capable de combattre efficacement et redoutablement (au nombre de 650 tout de même !)… il est manifeste que nous nous trouvons là face à un produit incontournable. Je me méfie généralement de la notion de « produit-miracle » pour le côté « too much » ou potentiellement attrape-nigauds, imposture. Mais compte tenu de ma propre expérience avec l’argent colloïdal, et de tout ce dont j’ai pu être le témoin par l’intermédiaire des retours que m’en ont fait des proches… je crois que pour une fois, je peux déroger à la règle et évoquer l’argent colloïdal en tant que produit-miracle… sans l’ombre d’une hésitation.

Lire la suite

L’huile essentielle de tea tree : merci aux Aborigènes d’Australie !

Quand bien même on le trouve également en Malaisie, en Indonésie ou encore en Nouvelle-Calédonie, l’arbre à thé est originaire d’Australie, et ne pousse naturellement que dans un secteur précis en Nouvelles Galles du Sud.

82099918teatreegifQuel arbre étonnant que celui-ci, capable notamment de survivre dans les conditions climatiques les plus rigoureuses ; comme si, dans la seule manière dont il est amené à croître, était déjà inscrite la puissance de ses bienfaits.

L’arbre à thé, ou tea tree : un symbole de lutte et de résistance

Comme vous avez pu le constater, j’ai choisi d’égrener dans mon titre un remerciement… un hommage aux Aborigènes d’Australie, puisque oui, c’est à eux, dont la pharmacopée figure parmi les plus riches et les plus étonnantes qui soient, que l’on doit de connaître les vertus extraordinaires de cette plante. Lire la suite